You are here

Home

Protocole des activités physiques et sportives - à partir du 8 mars

 

Le comité de concertation de ce vendredi 5 mars offre des perspectives avec une déclinaison temporelle des mesures qui pourront être mises en place.

 

Les beaux jours, et pas seulement météorologiques, arrivent.

 

Toutefois, si des souplesses et des libertés nouvelles sont consenties, elles ne riment pas avec relâchement.  

 

En effet, les chiffres relatifs à la pandémie coronavirus COVID-19 restent préoccupants. Certains indices comme le nombre moyen d’infections ou le taux de positivité globale, sont toujours en augmentation.

 

Le maitre mot reste la responsabilité que nous devons toutes et tous continuer à endosser afin d’éviter tout retour en arrière mais aussi toute forme de stigmatisation du mouvement sportif.

 

J’ai défendu depuis de nombreuses semaines le concept d’une société mature capable de respecter les règles moyennant un apaisement du cadre de vie. Le comité de concertation a suivi cette logique qui doit permettre de renforcer l’adhésion des citoyens au cadre visant toujours à enrayer la propagation du virus. Les priorités sont résolument orientées vers la jeunesse et la vie en plein air. Notre motivation doit s’en trouver décuplée afin de préparer au mieux les phases de déconfinement annoncées.

 

A partir de ce lundi 8 mars :

  • - la taille des groupes les activités outdoor des enfants jusqu’à 12 ans accomplis passe à 25 ;

  • - la taille des groupes pour les personnes à partir de 13 ans est fixée à 10 en outdoor. Les détails par tranche d’âge sont fixés dans le protocole ;

  • - la taille des groupes pour une pratique libre passe de 4 à 10 personnes.

 

Le calendrier annoncé à l’issue du CODECO de ce vendredi prévoit qu’à partir du 1er mai, les activités sportives indoor, en ce compris les salles de fitness, pourront reprendre. A cet égard, j’ai déjà anticipé cette perspective en permettant la réalisation de tests pilotes opérés sous le contrôle du Professeur Marc Francaux. Les expériences menées vont permettre de baliser les seuils de ventilation et d’aération afin de garantir le bien-être de tout un chacun.

 

Sous réserve d’une confirmation du CODECO, la taille des groupes serait fixée à 25 pour les stages sportifs durant les vacances de Pâques. Toutefois à partir de 13 ans, les activités sportives ne pourraient se dérouler qu’en extérieur.

 

Ces stages pourraient être organisés en internat selon les modalités reprises dans le protocole annexé. A cet égard, un dispositif vous sera relayé afin de prévoir l’organisation de tests antigéniques rapides avant le début du stage et au terme de celui-ci.

 

Au-delà du mouvement sportif, les établissements scolaires à partir du 15 mars pourront à nouveau organiser des excursions d’une journée en ce compris des stages sportifs.

Mesdames et Messieurs les Bourgmestres, nos 17 centres Adeps constituent assurément une opportunité d’offrir à nos jeunes une bouffée d’oxygène nécessaire et indispensable.

Nos centres ont démontré, depuis le début de la pandémie, une extraordinaire capacité d’adaptation mais surtout l’expertise nécessaire, résultats à l’appui, pour accueillir enfants et adolescents.

 

Le protocole annexé constitue une première étape. Il sera adapté de la manière la plus anticipative possible afin de vous accompagner dans l’opérationnalisation de vos activités et de celles de vos clubs.

 

Je vous remercie encore de votre investissement dans ce combat que nous menons depuis un an maintenant.

 

Sportivement vôtre.

La Ministre,
Valérie Glatigny

 

Pour toutes remarques ou problèmes rencontrés sur le site, veuillez contacter Mélissa Gillet: melissa.gillet@lbfa.be

L’Adeps, Administration générale du Sport, c’est des stages et cycles sportifs, des marches Point vert mais aussi des subventions aux fédérations
et clubs reconnus, des aides aux Sportifs de haut niveau, des formations… Suivez l’Adeps sur Facebook ; Twitter et YouTube.