You are here

Home

Nos élites

Annonces

Cross Cup relais : Les dames du CABW sur la plus haute marche

Crédit photo : Noémie Lins

Avec plus de 1000 équipes au départ, le Structabo CrossCup Relays s'annonçait – d’avance – comme un gigantesque succès à Gand. Les regards étaient particulièrement rivés sur les courses seniors, lors desquelles les grands favoris ont répondu aux attentes. Chez les dames, le CABW aura dominé la course du début à la fin, sans réelle opposition tandis que l'OEH a connu plus de difficultés en raison d'une chute au départ de leur premier relayeur mais signe malgré tout une cinquième victoire consécutive sur ce parcours.

 

Coté féminin, le premier relais aura été serré entre Vanessa Scaunet/CABW et Camille Muls. L’athlète de l’Excelsior, malgré un départ prudent aux côtés de septante autres participantes, Camille a su remonter pour se placer en tête de course, aux côtés de la nivelloise. Camille parvient à résister dans le sable, mais Vanessa place une accélération dans la dernière partie pour venir donner en tête à Stéphanie Barnes. Camille transmet le témoin à sa partenaire d’entrainement – Lina Barhdadi. Stéphanie, sans concurrence, maintien la tête de course pour passer à Imana Truyers, qui termine le travail bouclant le parcours en 17min03.

 

« C'était ma première expérience sur 1000m à cette cross cup, j’ai été un peu bousculé au départ… Les sensations étaient bonnes surtout que ça ne fait pas longtemps que j’ai repris les entrainements, donc c'est positif pour la suite. C’est toujours sympa d'aller à cette cross cup, malgré que je n'aime pas beaucoup les cross mais ici l'ambiance est toujours top, » avance Camille après sa course.

 

« J’ai souffert des tendons d’Achille tout l’été… Cette victoire est un soulagement pour moi. Les entrainements vont de mieux en mieux, j’espère être prête pour l’Euro de cross. C’était seulement ma deuxième course depuis le mois de juin, j’avais un peu de stress, mais c’était correct, bien que trois kilomètres, c’est trop court pour moi pour tester ma forme, » explique Imana.

 

Côté masculin, la victoire revient sans surprise à l’équipe d’Isaac Kimeli (OEH), leur cinquième victoire consécutive sur ce parcours. Pourtant, c’était mal parti, avec un chute de leur premier relayeur au départ. C’est donc le SMAC d’Eliott Crestan et l’Excelsior de Pierre-Antoine Balhan qui ont pris les commandes de la course mais c’est surtout Valère Hustin/DAMP qui transmet le relais en première position, signant un temps de 3 :43 sur 1500m.  Simon Debognies reprend la tête de course alors que Jeroen D’Hoedt tente de remonter pour le CABW, en l’absence d’Ismael Debjani, aligné en troisième relayeur dans l’équipe B. L’équipe première du CABW se classe quatrième. Dorian Boulvin franchi la ligne avec 10 secondes de retard sur le ROBA alors que l’équipe EA  - surprenante – de Pieter Claus et Lander Tijtgat complète ce podium. L’équipe des Trentenaires du WACO – avec Vandormael, Weerts et Thonon – prend la sixième place au classement.

 

« Malheureusement, je suis parti un peu vite et j’étais longtemps seul sur le parcours… Ensuite, je me fais chiper le podium dans la dernière ligne droite. Mais la forme est déjà là et elle va encore s’améliorer ces prochaines semaine, » explique Dorian.

 

Dans les catégories plus jeunes, on notera le podium des garçons de Hannut (Schoder – Alpesse et Danon), décrochant la troisième place chez les cadets. Les juniors du CABW quant à eux échouent au pied du podium, départagé au sprint final. Louis Vandermessen, dernier relayeur, aura manqué de ressource, lui qui vient de rentrer des Jeux Olympiques de la Jeunesse ce samedi sur le coup de 20h. La fatigue et le décalage horaire se sont fait ressentir.

 

Résultats complets

 

 

Pour toutes remarques ou problèmes rencontrés sur le site, veuillez contacter Mélissa Gillet: melissa.gillet@lbfa.be

 

L’Adeps, Administration générale du Sport, c’est des stages et cycles sportifs, des marches Point vert mais aussi des subventions aux fédérations
et clubs reconnus, des aides aux Sportifs de haut niveau, des formations… Suivez l’Adeps sur Facebook ; Twitter et YouTube.